Diminuer la douleur par la chaleur : comment et pourquoi ?

Petite intro : lors de la réaction de ma thèse, j’ai proposé un questionnaire qui a été rempli par 800 femmes françaises. 67% ont déclaré utiliser la chaleur pour soulager leurs douleurs, ce qui place la chaleur en 2ème place des méthodes les plus utilisées, juste derrière les médicaments antalgiques.

Pourcentage de femmes ayant rapporté utiliser les différentes solutions proposées dans le questionnaire

Nous sommes donc très nombreuses à utiliser cette technique, qui rapporte globalement une bonne efficacité, et a même démontré une efficacité supérieure aux médicaments dans certains essais cliniques

Par quels mécanismes la chaleur permet-ELLE de diminuer la douleur / la gène ?

Pour mieux comprendre, voici un petit rappel sur le mécanisme à l’origine de la douleur (extrait de l’article Les dysménorrhées) :

Quelle température est idéale ?

40-45°c afin que la chaleur puisse pénétrer la peau et diffuser dans les tissus

Quelles sont les différentes sources de chaleur ?

Bouillotte, Bouteille, Chaud, L'Eau

La bonne vieille bouillotte, généralement remplie d’eau chaude. Une nouvelle génération de bouillottes contient des noyaux de cerises, ou encore des graines de lin, et vous pouvez même en fabriquer à la maison si vous le souhaitez/pouvez

Si vous n’avez pas de bouillotte, vous pouvez utiliser une pochette chaud/froid (contenant un gel bleu) dans un torchon. Dans tous les cas, attention aux brulûres !

Un bain chaud. A une température un peu plus chaude que la température du corps ( 37°). Le choix de la température est à l’appréciation de chacun.e mais si vous vous sentez un peu faible, essayer d’éviter un bain que vous trouvez « brûlant » en mettant votre main dans l’eau.

Les ultrasons : l’ultrasonothérapie peut réchauffer modérément les tissus de part les frottements provoqués par les ultrasons après passage au travers de la peau. Cependant cette technique n’a pas donné de preuves d’efficacité sur les douleurs de règles à ce jour.

La moxibustion est une technique de stimulation des points d’acupuncture par la chaleur, en utilisant des moxas, qui sont des batons ou cônes fabriqués à base plantes, que l’on brûle. Cette technique est japonaise, et le mot « moxa » vient de « mogusa » qui décrit le genre des armoises, plante à partir desquelles ils sont fabriqués. Différentes études ont montré leur efficacité sur les douleurs de règles via la chaleur qu’ils génèrent donc il semble qu’ils puissent soulager (presque) comme une bouillotte.

Il faut tout de même noter que cette technique combine l’application de chaleur et la stimulation de points d’acupuncture, elle est donc mixte.

Les patchs chauffants électriques peuvent être retrouvés dans le commerce ou en Pharmacie. Ils sont généralement adhésifs et fonctionnent avec des piles ou par câble. Ils ont l’avantage de pouvoir générer de la chaleur pendant plusieurs heures.

Merci d’avoir lu cet article !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s